Georges Ramaïoli est né le 26 Juin 1945 à nice. C'est en partie grâce aux bandes dessinées qu'il apprendra à lire. Il suit des études techniques poussées, puis travaille pendant une quinzaine d'années dans l'administration. Parallèlement, sa furieuse envie de dessiner l'amène à travailler pour des revues touristiques et d'humour au niveau régional et à collaborer à plusieurs fanzines (la Presse Pirate, le Citron Hallucinogène, le Reptile au style et Dommage...). Mais curieusement c'est à Tahiti qu'il verra sa première bande dessinée (rémunérée) éditée et c'est à Cuba qu'une de ses histoires sera publiée dans un journal de bande dessinée. C'est en 1974 qu'il débute réellement dans la bande dessinée grâce à l'une de ses idoles, Jean Giraud, qu'il rencontre lors d'une séance de dédicaces. Il lui montre ses planches de western et celui-ci lui confie l'illustration d'un scénario western qui sera publié, à l'initiative de Wolinski, dans la revue Charlie Mensuel.
Entre temps grâce aux petites annonces d'Actuel, il fait la connaissance du scénariste René Durand avec qui il crée "La terre de la bombe", série tout d'abord parue dans le Canard sauvage à partir du 4ème trimestre 1974, puis à la disparition de cette revue, dans Circus de 1977 à Août 1986. Cette série sortira par la suite en recueils aux éditions Jacques Glénat (5 tomes de 1979 à 1986). Un 6ème album dessiné par Gérard Mathieu et scénarisé par Georges Ramaïoli restera malheuresement inédit.

Au 2ème trimestre 1977, toujours avec René Durand, paraît dans le magazine Circus,
"L'indien français", un curieux western teinté de science-fiction et de fantastique. Sept albums sortiront aux éditions Glénat de 1978 à 1988 et un 8ème album aux éditions Soleil en 1992. En 1980, avec le même scénariste, il crée "Mado et Maildur", série de science-fiction, publiée tout d'abord dans Méfi puis dans Ere Comprimée. Deux albums en noir et blanc sortiront aux éditions Artefact en 1983 et 1984. un 3ème en couleur, cette fois, fût entièrement réalisé, mais ne sera jamais édité.

En 1984, une compilation de ses courts récits sort chez Glénat, intitulé "Ouest terne". La même année, il anime "La tribu du dauphin blanc" dans Okapi et "La conquête du Mexique" en compagnie de Carbonnel dans la collection "Les grandes batailles de l'histoire" aux éditions Larousse.

En 1987, il conçoit
"Zoulouland" aux éditions lavauzelle (avec une participation de René Durand sur un peu moins d'une dizaine de pages du 1er tome et sur 3 pages du 3ème). Cette série sera par la suite reprise par Soleil Productions (14 tomes sont sorti à ce jour).

Georges Ramaïoli est passioné par les histoires et l'Histoire et pour chacun de ses albums, il effectue d'importantes recherches documentaires. En 1989, il réalise des illustrations pour le mensuel Mikado principalement sur le thème du bicentenaire de la révolution française. Toujours en 1989, en compagnie du scénariste
François Corteggiani, il dessine "L'Horus e Nékhen" dont 2 tomes sortiront aux éditions Milan. En 1990, il crée "Ardoukoba" avec le scénariste Philippe Aubert (2 tomes aux éditions blanco en 1990 et 1992). Cette série sera par la suite reprise par les éditions Soleil et rebaptisé "L'or de Saba". Soleil Productions rééditera les 2 premiers tomes et en sortira un 3ème en 1994.

A la création des éditions Soleil, Georges Ramaïoli devient directeur de collection et cela pendant environ 2 ans.

Sous le pseudonyme de Simon Rocca, Georges Ramaïoli signe des scénarii à partir de 1991. Avec le dessinateur Gérard Mathieu, il crée
"Corpus Christi" (2 tomes en 1991 et 1992 chez Soleil). En collaboration avec Jean-Yves Mitton, il s'attaque à la période Gallo-Romaine avec "Vae Victis" (10 tomes aux éditions Soleil). Avec Angel Bautista, il conçoit "Les maudits" (1 recueil chez Soleil en 1993). En 1993, il réalise "Les Scythes" chez Soleil dont 3 tomes sortiront de 1993 à 1994. En 1995, il crée plusieurs séries, "Le fléau de Dieu" avec Février (1 tome chez Soleil en 1995), "Princesse rouge" avec Christophe Bec (2 tomes chez Soleil en 1995 et 1996), "Le Khan" avec André Houot (5 tomes chez Soleil en 1999), "Wanted" avec Thierry Girod (4 tomes parus à ce jour chez Soleil). Et enfin il réalise un rêve d'enfance avec "La saga de Bas-de-Cuir" qu'il dessine et scénarise d'après l'oeuvre de James Fenimore Cooper (4 tomes actuellement chez Soleil depuis 1995). En 1996, il crée "Barca" avec le dessinateur Michel Suro, toujours Chez Soleil.

Pour cette année 1999, il donne naissance chez Soleil à 2 nouvelles séries en tant que scénariste,
"Starblood" avec Serge Fino, "Bouffe-Doublon" avec Jean-Claude Cassini.

Georges Ramaïoli est un auteur très productif qui passe aisément de la science-fiction au genre historique, du western au polar...